Les contrats intérim comportent énormément d'erreurs ou omissions


80% des contrats de mise à disposition sont incomplets ou erronés:

  • Intitulés d’emploi
  • Habilitations ou certifications
  • Référence à la convention collective
  • Risques liés au poste
  • Critères de pénibilité
  • Surveillance médicale
  • Coefficients absents ou erronés
  • Rémunération de l’intérimaire

Cette situation vous met à risque (requalifications en CDI, amendes, pénal, dégradation de votre image, impact social, faute inexcusable…).

Comment expliquer tant d'erreurs?


Les contrats de mise à disposition des intérimaires s’appuient sur les définitions de poste, les horaires et les règles de paie du client. Ces règles sont nombreuses, complexes et évolutives. Or, dans le processus traditionnel, les agences de travail temporaire émettent les contrats d’intérim alors qu’aucune ne peut réellement maîtriser dans la durée toutes les règles de tous ses clients.

C’est pourquoi les contrats intérim comportent de très nombreuses erreurs et omissions

De plus, il est nécessaire d’attendre que le contrat soit saisi par l’agence de travail temporaire pour être émis. Le délai légal est le plus souvent dépassé.

La dématérialisation est inopérante pour régler ces difficultés.

Et si la solution c'était l'auto-contractualisation?


L’auto-contractualisation c’est la fonctionnalité clé de la solution DIRECTSKILLS qui va vous permettre d’émettre vous-même automatiquement vos contrats, sur la base de vos définitions et règles, dans le respect de la réglementation et les bénéfices que vous en tirerez sont multiples:

  • Contrats intérim 100% fiabilisés et émis dès la validation de la candidature, dans les délais légaux
  • Plus besoin de les vérifier
  • Plus de litiges à gérer
  • Règles automatiquement contrôlées
  • NAO* automatiquement appliquées

*Négociations Annuelles Obligatoires

Nos clients émettent 10 000 contrats intérim chaque jour grâce à l'auto-contractualisation, pourquoi pas vous?

Demander une démo