Directeur des achats

Le Travail Temporaire est l’un des principaux budgets d’achats indirects voire, dans certains secteurs, le premier budget achats.

Techniquement, acheter du travail temporaire, c’est acheter une masse salariale chargée et le service demandé aux Agences de Travail Temporaire (recrutement, gestion, conseil). Le poids des charges sociales varie énormément entre 1 et 1,6 SMIC. Typiquement, sur un SMIC, le point mort pour une Entreprise de Travail Temporaire, hors CICE, est atteint avec un coefficient de 1,6112, alors que, pour le même SMIC travaillant le Week-End ce même point mort peut passer à 1,8357, soit un écart de 12% (cf. Indices DIRECTSKILLS).

Il devient donc plus que nécessaire de connaitre précisément le niveau de rémunération de vos intérimaires. Sans cela, à coefficients identiques par qualifications, vous pouvez avoir "mal acheté" sur des missions intégrant très peu de majorations complémentaires, et rendre économiquement impossible toute délégation si la mission inclut d'importantes primes et majorations.

Nos clients font appel à nous pour auditer l’application de leurs contrats cadre, optimiser leurs conditions commerciales, maîtriser l’impact des changements de réglementation, mettre sous contrôle leurs processus intérim et maximiser ainsi les gains achats en traitant à la source les causes d'erreurs.

Notre maîtrise de l’ensemble de la chaîne de valeur aide nos clients à actionner à bon escient les bons leviers :

Leviers Enjeux
Meilleure utilisation des ressources internes. Une diminution du budget intérim par une meilleure planification et anticipation des besoins.
Audit d’application de vos accords-cadres. Entre 0,4 % et 2 % du montant global de la facturation sur 5 ans.
Renégociation de vos contrats-cadres. Entre 1 % et 5 % sur la totalité du portefeuille, selon vos conditions actuelles.
Optimisation du taux de couverture des contrats. Jusque 10 % selon le taux de couverture de départ et les conditions tarifaires appliquées par les non référencés.
Externaliser et mettre en place un processus maîtrisé visant à contrôler toutes les facettes du recours au travail temporaire.
  • Gain sur facture entre 2 % et 6 % sur la totalité du portefeuille.
  • Maîtrise des RFA et rétrocessions d’allègements de charges sociales.
  • Division par 2 à 3, ou suppression de la charge administrative RH mais aussi Contrôle de Gestion/Comptabilité.
  • Une diminution des contentieux RH et une quasi-disparition des coûts de prud’homme pour les intérimaires.
  • Suivi d’indicateurs qualitatifs et financiers à fort enjeu économique induit.

Cette approche unique donne une maîtrise réelle et à long terme de ce budget, tout en améliorant la qualité et la sécurité juridique.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contact | Plan du site | Mentions légales